2022-06-17T18:23:08+02:00

Enquête sur une mort plus que suspecte

Publié par Dominique BAUDINAUD

Bonjour, je suis Dominique Baudinaud, père de Karin, 46 ans, morte sans raison apparente après un examen radiologique effectué 18 jours après sa 3ème injection de Moderna qu'elle a dû faire pour garder son emploi.

Par ma colère, mon hommage à sa mémoire et le devoir de faire savoir ce qui est arrivé à notre fille Karin, j'ai voulu que celles et ceux qui se posent des questions sur le ou les problèmes de santé ou le décès "anormal" d'un proche ou d'une connaissance, trouvent dans mon travail des réponses qui les aideront peut-être, comme moi, à se fixer un but et un axe de travail dans la recherche de la vérité.

Pour ma femme, mes enfants, nos petits enfants orphelin de leur mère, nos familles, les proches de ma fille et moi-même, je dédis ce travail à ma fille Karin, notre 1er enfant, née en 1975 et décédée par la faute de toute une ribambelle de personnes incompétentes, mondialistes, arrivistes et cupides.

Ça n'aurait jamais dû arriver.

Je ne souhaite ça à aucune mère ni aucun père.

Préambule :

 

Elle est morte à cause de la politique désastreuse menée par nos gouvernants, aux ordres de certains puissants de notre monde aidé par les Socialistes Américains et leurs moutons Européens.

Je leur reproche déjà la gestion calamiteuse de ce qu'on appelle Covid19 et les pseudo-injections "anti-covid" qui ont été inoculées à toute une population, sans trop de problème, vu que la majorité y allaient volontiers puisqu'on leur disait qu'il fallait le faire pour éviter de mourir et que c'était gratuit.

Après il y a eu ceux qui, comme ma fille Karin, n'en voulait pas mais qui, pour continuer à travailler, pour nourrir ses enfants, se sont résignés à le faire.

Et puis il y a les gens comme moi et ma femme, méfiants de nature et n'ayant aucune confiance dans ceux qui nous gouvernent depuis 2017, qui ont dit NON.

La mort de notre fille nous a conforté dans notre décision sur ces injections.

Nous n'avions, d'ailleurs, par le passé récent, pas plus été confiants avec le vaccin anti-grippe 2020/2021 alors que nous le faisions pourtant tous les ans depuis de longues années. Vous verrez plus loin pourquoi, là aussi nous, en avons été bien inspirés.

Depuis cette date, je passe mes jours et une grande partie de mes nuits à chercher à prouver pourquoi Karin est morte et surtout par la faute de qui.

 

Enquête sur une mort plus que suspecte

Chronologie des faits :

4 janvier 2022

 

Ma fille Karin prend la route depuis chez elle, à Grenade sur l'Adour (40270), pour passer un Echo-Doppler Hépatique dans le service d'Imagerie de l’Hôpital Haut-Lévêque à Pessac (33) … dans le cadre d’un suivi par une nutritionniste, en vue de se faire opérer d’un bypass.

Elle à 1h40mn de route, elle est en voiture et elle a RDV à 8h30 dans le service de Radiologie.

Elle arrive sans encombre, un peu avant l'heure de son RDV (sans doute aux alentours de 8h30) et se stationne sur le parking central du Groupe Hospitalier Sud (Haut- Lévêque) desservant les différents endroits où elle doit se rendre. 

Plus précisément à cet endroit :

Elle se dirige alors vers le service de Radiologie à quelques dizaines de mètres de là (indiqué par un scanner manuel noir encadré d'un rectangle rouge).

 

 A 8h40 elle se trouve sans doute en salle d'attente et elle reçoit un SMS du chauffeur de Taxi qui s’occupe de conduire son second fils et 2 autres enfants de la commune vers l’école où ils sont inscrits.

Elle lui répond :  

 

 

Après les formalités, elle passe cet examen à 8h44 et quelques minutes de plus ( heure des radios du dossier – voir ci-dessous ).

 

Le compte-rendu complet se trouve dans cette image :

 

Le compte rendu n'étant pas délivré sur place mais par courrier ... Vers 9h00, elle n'attend pas les résultats et quitte, sans attendre, ce service car elle doit aller maintenant dans une autre aile de l'hôpital, dans le service Diététique.

 

Sa convocation pour se rendre dans le service

diététique se trouve dans cette image :

 

Au préalable, elle doit repasser par sa voiture qui se trouve sur le parking central du CHU pour prendre le dossier pour la nutritionniste du service Diététique.

 

 

Vers 9h00, elle sort donc du service Imageries de l’hôpital et se dirige vers sa voiture.

 

 

A 9h14, une très grande amie du travail de notre fille (Barbara), essaye, en vain, de la joindre. Elle n'obtiendra jamais de réponse. Elle est sans aucun doute déjà dans le coma.

Elles sont très souvent au téléphone, quasiment tous les jours et pendant toute cette fatidique journée, Barbara va essayer, sans résultat, de la joindre.

Notre fille Karin n'aurait jamais manqué un appel de son amie Barbara.

 

 

Je sais qu'entre 9H00 et 9H14, on suppose qu’une personne sur le parking appelle le SAMU pour signaler que ma fille Karin a un problème.

Ce n’est pas ma fille qui a appelé car l’appel au 15 n’est pas enregistré dans son téléphone.

Cette personne communique sans doute avec l’opérateur qui, sans doute, comme c’est l’habitude, demande à parler à la personne qui a un problème. 

Le témoin de la détresse de Karin qui a appelé le SAMU aurait signalé aux brancardiers qu'elle avait juste dit :  "je ne me sens pas bien" … et c’est tout. Après c’est le Coma. C'est un médecin de la Cardiologie ayant réceptionné ma fille qui a rapporté ce fait à ma fille Sylvia, le 4 Janvier 2022 dans la soirée, dans son service.

Ces brancardiers, présents sur les lieux dès le début, en attendant le SAMU, ont commencé à pratiquer sur Karin un massage cardiaque (durant 10 à 15mn) partant sur l’idée possible d’un infarctus.

Le SAMU arrivé entre temps prend le relais et ils réussissent à faire repartir le cœur mais elle est toujours dans le Coma et, on le sait maintenant, elle ne se réveillera plus jamais.

Elle est transférée dans le service de Cardiologie de l’Hôpital à l'issue de la réanimation partielle de son cœur.

 

 

Mes recherches se poursuivent en collectant toutes les informations et documentations en relation avec son décès.

 

Reconstitution de la Prise en charge par le service Cardiologie de l’hôpital de Haut-Lévêque à Pessac (33604) :

 

  A 10H51, le Dr BAUDINET Thomas de la Cardiologie a appelé ma 2ème fille, Sylvia (qui est le contact privilégié de Karin), à Paris, pour dire que sa sœur a fait un infarctus.

Il insiste sur le fait que son état est critique et qu’il faudrait venir très rapidement.

Sylvia nous appelle à 10h57, pour nous aviser de ce qui se passe. Karin a fait un infarctus et le médecin va l’opérer.

Elle prend le train immédiatement et arrive le même jour, en fin d'après midi, à l’hôpital. Elle est accompagnée d’une amie de Gironde, (Carole), qui l’a récupérée à la gare pour la conduire à l’hôpital. Cette amie assiste également à tout ce qui a été dit par l’équipe médicale … à savoir :

"""Après avoir effectué un massage cardiaque et autres manipulations durant 15mn, ils réussissent à faire repartir le cœur."""

"""Le service de cardiologie la prend en compte et la met sous respirateur …"""

"""Ils font une coronographie et là ils voient que ce n’est pas un arrêt cardiaque le problème. Par contre, ils constatent que son cœur est paralysé à 50% … sûrement dû à un choc, à un stress ou à un AVC. Ils la maintiennent dans le coma."""

"""Ils constatent que les extrémités des pieds de Karin sont cyanosées (blancs) . Ils font une IRM de tout son corps en fin d’après midi et c’est là qu’ ils ont vu tous les caillots de sang (foie, reins, rate …) et les AVC massifs (présence d’œdèmes cérébraux)."""

"""Ne trouvant pas d’explication à ce cas, ils supposent qu’elle doit avoir une maladie génétique rare. Ils font un prélèvement sanguin pour envoyer en vérification de ce diagnostique."""

"""Des neurologues spécialistes sont contactés. Au vu de l’IRM du cerveau, ils donnent le diagnostique de multiples AVC non réparables . Ils précisent au Dr de la Cardiologie que, si il coagule le sang pour arrêter les caillots, elle sera en hémorragie cérébrale et c’est la mort, et s’il traite les œdèmes cérébraux, les caillots de sang vont détruire un à un tous les organes et elle mourra aussi. Pas de possibilité de la sauver."""

"""Ils précisent qu’ils devaient faire un scanner et qu’ils l’ont annulé au vu des résultats de l’IRM qui étaient suffisamment clairs."""

"""L’équipe médicale a insisté auprès de Sylvia pour qu’elle avertisse les enfants de Karin et sa famille de son état critique, laissant entendre que l’issue serait forcément tragique.""" 

  

5 janvier 2022 :

Sylvia revient à l’hôpital avec son frère David qui habite à Mont de Marsan (40), les 2 enfants de Karin et Frédéric, leur père qui n'habite plus le foyer congugal.

Le médecin leur annonce que la veille au soir (le 4/01/2022), elle avait une thrombose de la jambe droite et que le foie et la rate étaient détruits. Il précise que comme le cerveau de Karin est maintenant considéré comme détruit par les AVC, c’est avec les appareils qu’ils maintiennent artificiellement son cœur en service. Mais elle est en coma dépassé depuis la veille

 


Pour information : Je précise ici qu'un coma dépassé implique que la personne est morte. C'est fini, elle ne se réveillera plus jamais.

 

De notre côté, les ...

4, 5, 6 et 7 janvier 2022 :

Nous prenons immédiatement des dispositions pour aller sur le continent pour retrouver nos enfants.

Nous traitons les affaires courantes et préparons notre véhicule car nous avons un long voyage a effectuer.

Nous avons réservé un bateau pour la traversée du 6/01 (Bastia-Toulon) en soirée.

Nous débarquons à Toulon le 7/01 à 9h00 et prenons la route vers les Landes où vit notre fille.

Nous arrivons chez elle le 7 Janvier 2022 vers 17h00 où nous retrouvons notre seconde fille Sylvia et les 2 enfants de Karin.

 

8 janvier 2022  :

A 10 heures 30, nous avons rendez-vous avec le Dr BAUDINET Thomas de la Cardiologie pour voir une dernière fois Karin et faire procéder au débranchement des appareils de maintien en vie artificielle.

Ce médecin fait débrancher Karin à 11H00 et c’est d’ailleurs cette date du 8 janvier 2022 qui sera retenue pour donner la date officielle de sa mort mais, pour nous, elle avait déjà cessé de vivre le 4 janvier aux alentours de 9H00 du matin sur le parking de l’hôpital.

L’avis de décès botte en touche avec le terme plutôt laconique de "mort naturelle".

Certains morts dans les même conditions ont eu droit à "suicide" ... On nous aura au moins épargné cette qualification du décès de notre fille.

Quand on sait qu’ils n’ont pas été capables de nous dire pourquoi elle était morte si brutalement !!!

Toutefois, je reconnais que, ne s'agissant pas d'un accident il fallait trouver une autre appellation ... Dur pour des grands pontes de la médecine. Du coup un terme plus approprié comme : "Mort Inconnue" ou "Mort Indéterminée" aurait été de bon aloi s'ils n'avaient pas eu peur qu'on leur reproche une analyse d'un décès trop proche d'un effet secondaire des injections "anti-covid".

 

C'est sans doute à cet instant que j'ai été convaincu que ce sont les 3 injections de Moderna qui y sont pour quelque chose et que, du coup, il y a bien des responsables de cette mort inutile.

 

L'avis de décès se trouve dans l'image :

 

Le 4 janvier 2022, jour de la mort de Karin, c'est ce jour-là que l'individu qui se trouve à la tête de notre pays en perdition a choisi pour balancer des paroles ordurière envers les non vaccinés et ce, auprès du journal orienté gauche et centre comme son parti nauséabond (ben voyons ...) Le Parisien.

Et, il n'y va pas par 4 chemins ... après une mise en situation qui abonde dans son sens, proféré par une pseudo cadre infirmier qui abonde dans son sens, il bondit sur la question pour insulter tout une partie de la Société Française qui a le tort de ne pas lui faire confiance !!!

J'ai trouvé ce "plateau" de CNEWS où on voit un intervenant LREM bouffi par sa connerie dont j'ai envie d'écraser la gueule ... et en dessous, un  petit déroulé en image animée qui vous explique tout.

Vous n'avez qu'à lire la vidéo :

 

 

Elle n'est pas belle notre France avec des guignols pareils ... ???

Des personnes ignobles de ce genre donneraient des envies de justice populaire aux plus fragiles ... d'entre nous ...

 

 

Dieu m'en garde ! Ma fille n'aurait pas souhaité ça malgré le mal qui lui a été fait !

 

 

Le passage obligé dans cet hôpital de notre fille Karin a fait l'objet d'un compte rendu minutieux de la part du Docteur BAUDINET.

Il en ressort surtout que le corps de ma fille était remplie des pieds à la tête, de caillots de sang, que ses organes principaux étaient complètement ou partiellement détruits et qu'elle avait des AVC multiples dans le cerveau.

Je vous livre l'intégralité de son contenu dans l'image :

En fin de ce compte rendu il précise qu'il a demandé à ce que soit effectué des tests sur les échantillons sanguins en vue de vérifier s'il y a eu mutations des facteurs II et V, ce qui déterminerait que notre pauvre Karin avait un problème génétique ... ce qui exclurait d'office la possibilité d'une cause de sa mort en rapport avec les injections de Moderna.
 
2 à 3 mois plus tard, le Docteur Baudinet  nous recontacte et nous dit que les résultats des mutations des facteurs II & V sont revenus plus vite que prévu et ... qu'ils sont négatifs.
 
De ce fait, nous sommes au moins sûrs que ce n'est pas une tare génétique qui l'a tuée et notre idée d'implication des injections de Moderna reste complètement d'actualité. 
 

Dans le même ordre d'idée, j'ai fait une demande auprès du service Cardiologie de l'Hôpital Haut-Lévêque de Pessac en vue d'obtenir tout document en rapport avec ce qui est arrivé à ma fille.

Dans un premier temps on m'a répondu que je n'avais aucun droit de demander ça et que c'était aux descendants de ma fille de faire la demande. Vu qu'ils sont mineurs, c'est à leur père (devenu leur tuteur) de faire la demande.

Peu importe j'ai demandé à Frédéric, le père de mes petits enfants, de faire la demande à ma place et que les frais seraient pour moi.

Ce qui a été fait ... mais le résultat est très décevant.

Détail des documents reçus :

 

 

De même, j'ai demandé au SAMU de bien vouloir m'envoyer tous les documents en leur possession relatifs à l'intervention qu'ils ont effectuée pour tenter de sauver Karin.

Leurs documents sont dans l'image :

J'ai surtout insisté pour qu'il m'envoie l'enregistrement des dernières paroles de Karin avant qu'elle ne tombe dans le coma. Je sais que cet enregistrement est archivé et qu'il est disponible.

Sur ce dernier point ils ont été odieux. Se retranchant derrière le fait qu'une tierce personne avait appelé ils devaient préserver son anonymat ils n'ont jamais voulu m'envoyer l'enregistrement de sa voix.

Pourtant elle n'a dit que : "Je ne me sens pas bien".

Ils n'ont même pas fait la demande auprès de la tierce personne pour savoir s'il acceptait la chose ... je leur ai demandé et à chaque fois ils ont botté en touche, occultant ce paramètre important pour nous ... ce sont pourtant ses dernières paroles. Si ça se trouve la tierce personne aurait accepté et, de toutes façons je ne voulais que les dernières paroles de ma filles. Je m'en foutais du reste ... Qui se permet de refuser à des parents d'être les témoins des derniers moments de la vie de leur fille.

Ce sont des enfoirés de première ... sans compassion aucune et surtout pas au service des gens. Ils me débectent.

 

 

Et puis, je suis tombé sur un site répertoriant plein de liens en rapport avec mes recherches.

Plus précisémment, l'un d'eux nous explique les 3 phases des morts post injection anti-covid et dans la première phase (0 à 30 jours post injection) les critères énoncés collent très bien avec ce qui a été constaté dans le corps de Karin après qu'elle soit tombée dans le coma (voir paragraphe ci-dessus).

Le lien de cet article se trouve dans la photo :

 

 

Il est nécessaire maintenant de voir si un autre problème aurait pu être détecté lors de son dernier examen de sang. Cet examen sanguin a été effectué le 10 Décembre 2021... 1 semaine avant sa 3ème injection de Moderna.

 

Le compte-rendu se trouve dans l'image :

 

Mon médecin de famille personnel, à qui j’ai montré ce résultat d’analyse sanguine de ma fille en date du 20 Décembre 2021, m’a bien certifié qu’il n’y avait rien de particulier dans ce compte rendu ni dans les autres documents médicaux fournis.

Lui non plus ne comprend pas ce qu’elle a eu et confirme à demi mot que c’est sans doute le Moderna qui a été le problème.

Jusqu'à la date où Karin est décédée, les statistiques Européennes étaient pourtant parlantes ... mais qui y faisait attention à ce moment-là ?

Pas moi ..., du moins pas encore ...

 

 

A partir de là, notre conviction, à ma femme et moi-même est que notre fille n’a pas pu mourir si brutalement alors qu’ 1/4 d’heure avant, pour son examen radiologique, tout allait très bien et que rien d'anormal n'avait été constaté. En plus, Karin bénéficiait génétiquement d’un cœur "en béton", le même que le mien et ceux de mes ancêtres Normands de la branche maternelle.

Nous nous sommes mis en quête d’informations sur Internet et avons trouvé une association de défense des victimes des injections (VerityFrance). Nous nous y sommes inscrits et avons fourni pas mal de documents. Néanmoins, l’action collective qu’ils ont lancée et à laquelle nous nous rattachons mettra un temps infini avant d’éventuellement aboutir à du concret. Nous sommes, pour le coup, un peu pessimistes sur ce sujet.

Concernant le décès inexpliqué de notre fille, vu que personne,  dans les personnels médicaux rencontrés (Cardiologues, Médecin de famille, Pharmacien ...), ne nous a conseillé de faire une déclaration de Pharmacovigilance, VerityFrance nous ont conseillé de la faire nous-même. Ce que nous avons fait.

 

 

La déclaration complète de Pharmacovigilance et l'Accusé Réception de la Pharmacovigilance de Bordeaux

se trouvent dans l'image :

 

Il est temps de s'intéresser aux 3 injections de Moderna qui ont, sans aucun doute, contribué à faire mourir ma fille Karin.

Ces injections ont eu lieu les 1er Mai 2021, 5 Juin 2021 et 17 Décembre 2021.

 

Les documents relatifs à ces injections sont inclus dans l'image :

 

Plus précisément, les lots que Karin s'est fait injecter ont, potentiellement, des effets secondaires reconnus allant jusqu'à la mort :

-------------------------------------------------- LOT 1 --------------------------------------------------------

-------------------------------------------------- LOT 2 -------------------------------------------------------

-------------------------------------------------- LOT 3 --------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ces infos pour le Moderna et pour les autres produits (sauf astrazeneca) sont visible sur le site : https://howbad.info/modernaforeigndeaths.html

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lot 008G21A (3ème injection) m'a donné, comme on peut le voir ci-dessus, pas mal de soucis.

Alors que, paradoxalement, c'est cette dernière injection qui est à l'origine de la mort de ma fille, il n'est pas répertorié sur les banques d'effets secondaires des injections par lot.

De plus, sur un site ou j'ai fait part de cette difficulté à identifier ce 3ème lot, on me signale que, contrairement aux 2 premiers lot qui sont exclusivement numériques ce 3ème lot est alphanumérique et qu'il est, apparemment, prévu pour faire les injections de Moderna en ... Suède ...

... Comme l'indique cet extrait.

 

Le site Suédois original est visible en cliquant la photo :

 

Une petite anecdote de la vie de Karin sur ce sujet "Suédois" malgré tout scabreux ... Ma fille s'appelait Karin (Karine à l'état civil) parce que c'était le prénom de la sœur de mon correspondant Suédois (Johan Rydeman) chez qui j'étais allé quand j'avais 17 ans.

Je me posais bien des questions sur ce fait et je m'en suis inquiété auprès du médecin de famille de ma fille et du pharmacien ayant effectué l'injection.

Tous deux n'avaient pas de réponse à me donner mais m'ont promis de faire des recherches et de m'en informer.

Ce fut chose faite quelques jours après avec ce bordereau de traçabilité indiquant la provenance régionale (Bordeaux) du lot litigieux.

Le Bordereau de traçabilité se trouve dans l'image :

 

Bien que ça ne justifie pas vraiment mes interrogations, je décidais de clôturer mes recherches sur ce lot car ça ne devait pas être une piste trop pertinente.

 

Le 5 Février 2022
 
J'envoie par mail un faire-part de décès à tous mes contacts (famille & amis).
 
Le samedi 5 févr. 2022 à 10:48 :
"""Suite au grand malheur qui nous est arrivé ... nous vous proposons de faire connaissance avec ce que notre fille KARIN fut toute sa vie."""

Le site est visible dans la photo :

 

Le jour même, 5 Février 2022, un ami et ancien collègue, Maxime, me contacte en réponse à mon faire-part de décès de Karin.

Bien évidemment il nous présente ses condoléances d'usage bien amicales.

Le lendemain, Maxime me recontacte par mail et me dit ce qui suit :

"""
Tu vas où tu as témoigné auprès de l'association Verity France, afin de faire surgir la vérité, je souhaite te faire partager mes déductions, car je fais parti de groupes Telegram où nous sommes plusieurs à rechercher la vérité.
Donc, je me permets de t'exposer ce que je sais.
Le vaccin Moderna est reconnu pour contenir du graphène et donc comporter tous les risques liés à ce produit qui réagit aux ondes magnétiques ou électro magnétiques comme ceux de la téléphonie 3,4 et 5 G, mais également aux ondes des appareils de communications, l'avocat Carlo Alberto Brusa a fait prouver devant huissier que certains vaccins permettent d'être identifiés grâce à la Bluetooth :  https://www.profession-gendarme.com/maitre-brusa-a-fait-confirmer-la-presence-de-code-alphanumerique-bluetooth-chez-les-vaccines-par-un-huissier/comment-page-1/?fbclid=IwAR3mt4AzyASTA-HrzNOzeULH0y8gLlVSglm4medk0PMIaRskUEm3CT3CZDw
et donc probablement aux ondes des appareils de mesures ou de radiologie (il faudrait se renseigner sur les fréquences utilisées par les radiologues qui ont examiné ta fille)"""
 
Il me conseille des plateformes internet qui diffusent des données sur les effets secondaires et ce par quoi ils sont causés.
 
Dans Telegram, il me conseille de suivre les "Brigades Anti-graphène" qui nous informent quasi journellement de tout ce qui touche au Graphène.
 
"""Une fois que l'existence de ces caillots est prouvé, il va falloir trouver, ce qui normalement doit être facile, les numéros du lot de vaccin Moderna qui a été injecté, afin de faire une recherche sur le site que je te mets en lien et qui normalement aurait dû être consulté par le médecin qui a injecté le produit, car cette liste est consultable, et elle révèle que les lots de vaccins sont dispatchés aléatoirement afin de disséminer géographiquement les lots comportant des risques d'effets secondaires graves, allant jusqu'au décès."""
 
Il ajoute ces informations importantes :
 
"""Tout cela pour vous permettre d'établir la vérité et d'alerter les personnes vaccinées de ne pas faire ou de subir de radio, scanner et autres appareils électromagnétiques, d'alerter les radiologues afin qu'ils se renseignent sur le parcours vaccinale de leurs patients
Et bien sûr, c'est la déduction plausible de tout cette plandémie, si les gouvernements font faire des injections rapprochées, tous les 4 mois, c'est parce que notre corps élimine naturellement la protéine Spike qui est dangereuse car diffusée en très grand nombre dans tout notre corps provoquant des maladies auto-immunes à long terme, voir de rendre les gens stériles puisque le but de tout cela c'est de réduire la population mondiale !
Et le graphène, suivant ce que les gens font pour se nettoyer le sang après les injections, car il existe des protocoles qui permettent de le faire dès le jour de l'injection, voir même de préparer notre corps a cet empoisonnement. Les premiers a avoir mis au point ces protocoles sont des Espagnoles connus sous le nom de la Cinquième Colonne (https://www.laquintacolumna.net/) qui expose les risques du graphène et donc comment se nettoyer de ce poison !"""
 

 

En 2010, un article donnait déjà ces informations :

 

 

L’oxyde de graphène est utilisé comme adjuvant. Il a remplacé l’aluminium mais il est hautement toxique. Il déclenche tous les symptômes de la covid mais en plus il va dans le cerveau et rend les personnes électromagnétiques. Des chercheurs espagnols ont découvert que les nanoparticules d’oxyde de graphène sont en fait compatibles avec les neurones et autres cellules du cerveau. Elles recherchent les synapses et s’y fixent. Elles entrent en résonance avec des fréquences de la 5G de 41,6 Ghz et altèrent gravement le processus cérébral.

Source : http://godailsante.com/de-loxyde-de-graphene-dans-les-vaccins-transforme-le-cerveau-en-antenne-magnetique-5g/

 

Même si le signal d'émission est faible, le Graphène l'augmente :

"""Le graphène convertit extrêmement efficacement les signaux électroniques avec des fréquences de l'ordre du gigahertz en signaux avec une fréquence plusieurs fois plus élevée."""

Source : Juniks/HZDR (research team led by the Helmholtz-Zentrum Dresden-Rossendorf)

 

 

La 5 G :

L'une des promesses du réseau mobile 5G, c'est de garantir des débits élevés, jusqu'à 10 fois plus rapides que ceux de la 4G. C'est notamment pourquoi la 5G va devoir explorer des bandes de fréquences encore jamais utilisées dans les télécommunications civiles.

À termes, trois bandes de fréquences 5G seront utilisées par le réseau mobile. Et, c'est l'agrégation de ces trois bandes de fréquences qui permettra à la 5G d'offrir autant de possibilités d'usages.

Les fréquences 5G en France :

  • La bande des 3,5 GHz est celle qui a été attribuée en exclusivité à la 5G, à l'issue d'un long processus d'attribution et d'enchères. C'est celle qui offre les meilleurs débits.
  • Les fréquences de la 2G, 3G, 4G (700 Mhz, 800 Mhz, 900 Mhz, 1,8 Ghz, 2,1 Ghz, 2,6 Ghz), que les opérateurs peuvent basculer en 5G.
  • La bande des 26 GHz est celle qui permettra à la 5G d'exprimer tout son potentiel. Elle sera attribuée à la 5G dans les années à venir, pas avant 2022 ou 2023.

Tous les opérateurs ont choisi d'utiliser en priorité pour la 5G les fréquences dans la bande des 3,5 GHz qu'ils ont achetées à l'automne 2020. En complément, ils prévoient également de déployer la 5G dans d'autres fréquences, comme celle des 2,1 GHz ou celle des 700 MHz.

Source : https://blog.ariase.com/mobile/dossiers/5g-frequences

 

 

 

Par acquis de conscience, j'ai effectué des recherches sur les implantations de relais 5G autour de l'Hôpital Haut-Lévêque de Pessac (33).

J'ai pu extraire un plan d'implantation que j'ai mis en concordance avec le plan de l'Hôpital :

D'après mes calculs, le 1er relais se trouve à 700/800 mètres du Parking où s'est stationné Karin le 4 Janvier 2022.

Ce qui me semble pas vraiment pertinent c'est que si ces antennes relais 5G, à cette distance, avaient dû provoquer quelque-chose de négatif il n'y aurait pas eu que ma fille de touché ... et son examen radiologique n'aurait pas été aussi nickel.

Le 6 Février 2022, Maxime me recontacte et me donne les indications suivantes qui, certes, ne me serviront pas du fait que je refuse ces injections mais qui pourraient aider ou sauver  des membres de ma famille, des amis etc ... qui auraient eu besoin de se faire injecter ces produits nocifs voire mortels.

"""si toutefois vous avez déjà prit le vaccin, quelques produits peuvent vous aider à éliminer les effets secondaires...et aussi pour booster son immunité.

- glycine (précurseur de glutathion)

- glutathion
- chardon-marie
- thuya occidentalis (homéopathie)
- aiguilles de pin
- vitamine D3
- vitamine C
- zinc
- artemisia annua

  RECAP A AVOIR CHEZ SOI AVANT AUTOMNE/HIVER:
- la zeolith: pierre volcanique en poudre ou capsules (contre les métaux lourds, puissant anti poison, emprisonne tout type de parasite y compris spike proteine et l'expulsion du corps)
- la NAC, acide aminé antioxydant puissant, en poudre ou capsules (contre l'oxyde de graphène, présents dans les vax, tests pcr, masques, chemtrails, etc. Protège les cellules du cerveau, les poumons, UN MUST A AVOIR
- la suramine (aiguilles de pin) à boire en tisane, pas en Huile essentielle, la suramine est détruite lors de la distillation
- l'argile verte: une cuillère dans un grand verre (enlève métaux lourds, détoxifie le corps)
- argent colloidal 15ppm, un bouchon de 5mg par jour (1 semaine par mois)
- la spiruline (enlève métaux lourds du corps et grand apport nutritionnel)
- zinc et vitamine D (empêche le virus d'entrer dans les cellules)
- Artemisia annua en tisane (lutte contre le corona)
- le bicarbonate 1/2 cuil. à café par jour (rend le ph basique et empêche les virus de se développer dans le corps)"""

 

Fort de toutes ces informations nouvelles, je ne saurais que trop vous inciter à prendre connaissance du site : https://lafinducovid.com/oxyde_de_graphene ... et surtout la vidéo du milieu de page (en VO sous-titrée en Français) où le Dr Karen KINGSTON balance ses dossiers à charge contre Pfizer, Moderna et les autres. Je vous assure que vous en apprendrez beaucoup sur ces injections.

On y apprend que l’oxyde de graphène contenu dans ces injections est inerte … par contre, il n’est indiqué nulle part que lors d’un examen radiologique quelconque (comme un écho doppler) ou la proximité d'une antenne 4G+ ou 5G, ce graphène pouvait être réactivé et provoquer tout un tas de réactions du corps, déclenchant des maladies auto-immunes, des paralysies, plein d’autres choses pas sympathiques et éventuellement, comme pour ma fille, faire mourir la personne injectée … Pour Karin, ça a été plutôt foudroyant.

Pour rappel, ma fille Karin avait reçu sa 3ème injection de Moderna 18 jours avant cet examen radiologique. 

De nos 3 enfants, ma fille Karin est celle qui n'a jamais eu la chance avec elle. Elle était affectueusement la "poissarde" de notre famille.

C'est sans doute pour ça aussi que là où d'autres, dans le même cas de figure, n'auraient rien eu ou au pire auraient eu le déclenchement d'une maladie ou d'un handicap, elle, a tiré la mauvaise carte et ça lui a été fatal. 

 

Par l'intermédiaire des Brigades anti-Graphène, je fais la connaissance d'un correspondant Français sur le Réseau Social Russe en Français VK qui est un référent des Brigades anti-Graphène.

Nous avons échangé quelques posts sur ce qui est arrivé à Karin et il a pris connaissance d'un premier site sur lequel j'avais exposé les premières infos de mon enquête :

Je ne saurais d'ailleurs que trop vous recommander ce site qui parle de tous les sujets qui fâchent et qui tient bon, malgré les attaques et demandes de censure des organisme véreux que vous savez.

Avec cette dernière réponse nous sommes confortés dans l'idée que Karin est morte par 2 causes successives ...

L'injection de Moderna qui installe le poison dans le corps de Karin et l'examen Echo-Doppler qui active l'Oxyde de Graphène. 1/4 d'heure plus tard ... c'est fini ... notre fille est morte.

 

J'ai eu l'occasion de voir une vidéo d'une association REVAV qui venait en aide aux personnes dans mon cas.

Après les avoir contactés par mail, ils nous ont répondu et ce qu'ils nous ont dit nous encourage à penser ce que nous imaginions depuis le début (implication des effets secondaires des injections).

Le contenu de notre échange par mail se trouve dans l'image :

 

 

La documentation de l'Echo-Doppler qui, à mon avis, a contribué à faire mourir quasiment instantanément ma pauvre Karin,

... se trouve dans l'image :

 

Néanmoins, il n'y a, à ma connaisance, rien dans cette notice qui ne fasse avancer les choses pour mon enquête.

 

 

Ce que je retiendrai de notre malheureuse et triste expérience, c'est qu'aucun des personnels du corps médical n'a été honnête concernant la vraie raison de la mort de Karin.

Alors, certain d'entre eux, au téléphone ou en vis-à-vis, montraient une réelle compassion mais sans aller toutefois jusqu'à valider que c'était les injections de Moderna qui avaient tué ma fille ; pourtant les preuves étaient sous leurs yeux.

Peut être faut-il y voir des compromissions, induites par les laboratoires, durant toute leur carrière, qui les laissent muets pour ne pas dénoncer ceux qui leur donnent du fric et/ou des avantages en nature !!!

Nota :

ils ne sont pas obligés de déclarer sur ce site Gouvernemental alors, imaginez ce qu'il doivent toucher en réalité !!!

Cliquer sur le nom pour le détail

Le médecin de famille de Karin :

Sébastien TURCHET         petit joueur ... 1 page !

 

Le Médecin ayant fait la 1ère injection :

Bruno RUIZ                       Pas un gros profiteur.   

 

Le Pharmacien ayant fait la 2ème injection :

Sandrine GAUBERT           Profite de la gamelle !

 

Le Pharmacien ayant fait la 3ème injection :

Karine BLANCHARD          Profite bien du système aussi !

 

Le médecin du SAMU 33 qui ne nous a pas aidé :

Catherine PRADEAU          ben voyons ... 8 pages !

 

Le médecin qui a mis un motif lambda pour l'avis de décès :

Pierre COSTE                    et allez donc ... 22 pages mon salaud !

 

Le médecin qui n'a pas voulu lâcher le morceau sur Moderna :

(5 pages dissociées je ne sais pas pourquoi ...)

Thomas BAUDINET         

Thomas BAUDINET

Thomas BAUDINET

Thomas BAUDINET

Thomas BAUDINET           sur le total ça fait beaucoup de fric ...

 

Le médecin qui a fait passer un echo-doppler à ma fille alors qu'elle était injecté depuis 18 jours et qui plus est est allergique à presque tout :

GATTA CHERIFI BLANDINE   

GATTA BLANDINE (même personne)   Profite bien du système.

 

Bref, une belle brochette de pourris qui ne connaissent pas leur boulot et qui n'ont pas les couilles de dire la vérité ... peur de ne plus palper d'oseille des laboratoires sans aucun doute !

 

 

Mes Documentations :

 

Afin d'informer le plus de monde suite au malheur qui nous est arrivé je vous donne une grande liste de pages internet très intéressantes et instructives.

A vous de savoir si vous voulez vous informer ou pas.

 

 

 

18 Juin 2022, rassemblement des victimes et parents des victimes décédées suite aux injections anti-covid pour dénoncer ce qu'il en est réellement et le silence assourdissant des médias aux ordres du pouvoir.

Ce même pouvoir qui fait son possible pour éradiquer notre peuple alors qu'eux bénéficient soit de placébo, soit de faux certificats d'injection. Vous en avez vu un qui soit atteint de quoi que ce soit, vous ??? Moi, non, sur la quantité d'inconscients qu'ils sont c'est quand même dommage qu'il n'y en ait pas quelques-uns qui aillent au cimetière (comme ma fille et tant d'autres).

Quel monde perverti et pourri ! Je suis dégoûté et j'ai la haine.

J'ai servi mon pays pendant 40 ans et c'est un clampin qui n'a pas fait son service militaire qui dirige notre pays à sa perte ...

 

Qu'importe, cette vidéo qui relate les cas d'effets secondaires en France laisse la paroles aux personnes concernées où à leurs familles. Cette réunion est très intéressante.

Vous pourrez la voir sur Odysee en cliquant l'image :

 

 

 

Infos de dernière heure :

 

Comme d'habitude, les liens vidéo sont dans les images ...

 

L'ARNmessager est un leurre selon les 
biologistes de la Quinta Columna ...!

20 Juin 2022 (10'58) : Cette injection ARN avec le terme "Messager" nous aurait été présenté pour justifier l'épandage de nanoparticules toxiques dans tous nos organes,contrairement à tous les autres vaccins dont le produit reste sur le point d'injection à 99.9 % ...
Du marketing pour mieux vous vendre votre propre mort !

Sympa non ?
Vaccin expérimental comme ils disent ...

 


Les VACCINS sont "piégés"au graphène et 
aux "nanos particules".

25 Janvier 2022 (19'50) : Chaque jour on découvre de nouvelles armes technologies absolument terrifiantes dans ces injections ...!
Chaque jour, un peu plus, on se rend bien compte que le virus du Covid n'était qu'un prétexte pour entrer dans nos corps par effraction ...

 

 

VACCIN ARNm ? 
Son exact contenu et ses conséquences 
exposés par la "Quinta Columna".

25 Décembre 2021 (10'40) : Enfin voici la vérité sur le contenu de ces vaccins décortiqués par des "labos" hautement équipés (La Quinta Columna) ...
Les conclusions sont indiscutables, mais vous ne les verrez jamais dans nos médias grand public. Demandez-vous pourquoi.
Au vu du contenu de ce produit, il semble évident que le virus qu'il est censé combattre n'est en fait qu'un simple prétexte pour effectuer d'autres applications expérimentales, parfaitement inavouables et à ce jour totalement inavoués.
A ce stade et au vu des éléments scientifiques ici présentés, il semble que l'on puisse déjà soupçonner une opération planétaire massive, basée sur un pur "abus de confiance" largement relayé par les médias du monde entier qui sont entre les mains de quelques uns...
Du jamais vu !
Il y va de votre intérêt,ainsi que de celui de vos proches,de partager ces informations vitales afin de retrouver,autant que faire se peut et pour chacun, la sacro sainte règle du "libre consentement éclairée"...

 

 

 

Vaccin anti-covid et Contrôle du Cerveau.

25 Décembre 2021 (36'56) : En ligne droite et en confirmation de ce qui est dit, lire le "Projet Neuralink" d'Elon MUSK ...

 


Comment guérir du "graphène" si vous 
êtes vaccinés !

31 Juillet 2021 (12'25) : L'Oxyde de graphène qui vous est inoculé par le vaccin a pour mission d'effondrer votre système immunitaire et de vous magnétiser pour vous rendre dépendant à la 5G.
C'est l'analyse scientifique qu'en fait le groupe dénommé "Quinta Columna".
Dans cette vidéo la "Quinta Columna" nous donne les anti-oxydants qui permettront aux vaccinés de s'en "débarasser" en une semaine !!!

 

 

 

Démonstration de la supercherie des injections par la généticienne Alexandra Henrion-Caude.

21 Janvier 2022 (2'57) :

Censuré par  Y🚫UTUBE ... c'est un gage de vérité.

Dans cette vidéo, preuves statistiques à l'appui, la généticienne Alexandra Henrion-Caude démontre:

"Dès que l'on voit une augmentation du nombre des vaxxins, l'on voit {aussitôt} une ... augmentation ... des cas covid !!!".

Les injections qui sont censées arrêter l'épidémie sont, en réalité, précisément ce qui la propage!!!

A la fin de sa vidéo, Alexandra Henrion-Caude apporte l'importante précision suivante:

"Il n'existe pas de contre exemple
  à ce que je viens de montrer!"

 

 

 

COMUNICATION URGENTE DE LA
QUINTA COLUMNA (VERSIÓN FRANCAISE)

 

9 Juillet 2021 (11'13) :

Le Graphène est partout. Ecoutez attentivement ...

 

 

 

2ème vidéo impérative d'une interview à Sud-Radio de la généticienne Alexandra Henrion-Caude.

23 Juin 2022 (20'59) :

 

 

Coup de gueule monumental du journaliste Pierre Barnerias (un journaliste pur et authentique) au sujet de ses collègues qui censurent et relayent des infos "covid" bidon sans problème de conscience. (version non censurée)

22 Juin 2022 (1h 09'42) :

À l’occasion de la sortie de son film L’empreinte, dont Nexus est partenaire, Pierre Barnérias revient à notre micro sur son parcours de journaliste et sur l’incroyable phénomène Hold-up. Il nous livre le détail de ses enquêtes et des coulisses des médias mainstream qui l’ont attaqué et parfois piégé ...

Grand moment à + 41' et en suivant mais tout est bon.

 

 

Si vous avez le temps,regardez ses 3 films qui dénoncent un maximum sur le "covid" :

 

 

 

 

 

Tout s’explique… graphène et 5G !

9 Juillet 2021 :

 

 

 

 

Coup de gueule magistral de Ricardo Delgado de la Quinta Columna.

Montage du 11 Mai 2022 (5'10)

Vidéo synthèse indiquant les produits médicaux toxiques disponibles dans les milieux médicaux, les diffusions aériennes (a priori en Espagne uniquement) et les injections géniques ("vaccins anti-covid").

 

 

 

Reiner Fuellmich, avocat international de renom, a mis en ligne, du 5 au 26 Février 2022, 6 grandes vidéos de conférences et autres documents avec des intervenants de haut niveau, originaires de partout autour du monde, pour dénoncer les mensonges des laboratoires ayant fait des quantités astronomiques de morts et encore plus de gens avec des effets secondaires. Karin en faisait partie.

Une 7ème vidéo a été faite le 19 Mars 2022.

Une ultime vidéo ; la 8ème a été faite le 9 Juin 2022.

L'avocat a appelé ces documents vidéos :

Grand Jury - Tribunal de l'Opinion publique des Peuples.

 

J'ai trouvé quelques vidéos de synthèse sur ces 7 grandes vidéos.

Comme d'habitude, elles sont dans l'image :

 

 

Pour voir l'intégralité de ces 7 documentaires,

Les vidéos sont dans l'image :

 

Pour voir la dernière vidéo donnant les conclusions finales à ce Grand Jury,

La vidéo est dans l'image :

 

 

le 7 Juillet 2022 :

J'ai découvert, grâce à Maxime, que déjà en Novembre 2020, le monde aurait dû être alerté de ce que des puissants de ce monde veulent nous faire ... avec leur Graphène.

Un des plus prestigieux lanceur d'alerte sur ce sujet en est d'ailleurs mort pour avoir osé divulgué le résultat de ses recherches ...

 

Paix à son âme et courage à sa femme,

enceinte au moment des faits.

 

Historique des faits récents :

Le 18 novembre 2020, le Dr Andreas Noack, chimiste allemand réputé et considéré comme le meilleur expert européen du graphène, a été arrêté par une unité de police en plein milieu d'une diffusion en direct sur Youtube.

Le 23 novembre 2021, quelques heures seulement après avoir publié sa dernière vidéo sur l'oxyde de graphène et l'hydroxyde , il est décédé subitement.

Quelques jours après sa mort, le 27 novembre 2021, Anna, la compagne, qui attend un enfant d'Andreas Noack a le courage de témoigner de comment son conjoint a, de toute évidence, été assassiné ...

Vidéo de tous ces évènements dans la photo :

 

Pour faire bonne mesure et ne rien laisser au hasard, je vous donne le lien d'un site qui parle de tout ça et à la fin, une version texte de la déclaration d'Anna, compagne d'Andréas Noack.

Le lien est dans l'image :

 

 

 

Dans le même ordre d'idée ... le docteur Carrie MADEJ, une horrible """conspirationniste""" qui affirme que les puissants de ce monde visent à modifier l'être humain comme il a toujours été.

Elle a mis en garde l'humanité contre le programme Trans-humaniste généré par les vaxxins "anti-covid" ... Voyez vous-même :

 

le 20 Juin 2022 :

 

Le lien est dans l'image :

 

 

Seulement voilà !

Le 27 juin 2022 (1 semaine après la vidéo percutante ...),

Le Dr Carrie Madej et son partenaire Billy — un pilote d’avion privé avec 20 ans d’expérience — sont revenus de Floride, où ils ont apprécié une rencontre avec des personnes partageant les mêmes idées. Dans les airs, le moteur de l’avion a soudainement calé, sans raison apparente. En quelques secondes, le régime est tombé à zéro, et ils ont chuté comme un roc. Personne ne peut comprendre pourquoi cela s’est produit. Les moteurs d’avion sont méticuleusement entretenus et minutieusement vérifiés, et il n’y avait aucune raison pour que le moteur s’arrête soudainement.

Elle s’est fracturé la jambe gauche et cinq vertébrés. Billy est dans un état pire avec plusieurs fractures du crâne, du visage et du dos. Heureusement, il n’y a pas d’hémorragie cérébrale. Juste après leur atterrissage en catastrophe, il a d’abord semblé que Billy était mort, car il était inconscient et sa tête saignait abondamment. Après environ 45 secondes, il est passé, au grand soulagement de Carrie.

Il a fallu plus d’une demi-heure à l’équipe de secours pour les localiser.

Carrie avait essayé de diffuser leur emplacement, mais étrangement, rien n’a fonctionné. Le wifi ne fonctionnait pas et son téléphone surchauffait.

Elle ne peut pas expliquer pourquoi c’est arrivé.

Heureusement, elle a pu trouver un autre téléphone dans l’avion, qu’elle a ensuite utilisé pour localiser son emplacement, afin qu’ils puissent être trouvés.

Les sauveteurs ont crié à travers des mégaphones pour les retrouver, et quand elle les a entendus, Carrie a crié plus fort qu’elle ne l’avait jamais fait : « HELP !!! » ce qui leur a sauvé la vie, car ses cris ont conduit les sauveteurs à les retrouver juste à temps.

---------------------------

Elle a révélé comment les injections enclenchent le processus de trans-humanisme, en modifiant le génome humain et en préparant l’humanité à la transition vers l’Humain 2.0.

L’objectif est de créer une nouvelle race d’humains, qui peuvent être facilement contrôlés par toutes sortes de fréquences, de radiations et de signaux. Cet agenda est confirmé par Alex Thompson, un ancien officier des services secrets britanniques, dans le Grand Jury Evidence 1.

 

C'est moi ??? ...

ou elle a été victime

d'une tentative d'assassinat ???

 

 

Documentaire de 2020 qui était passé au travers de mes recherches depuis la mort de Karin.

C'est très intéressant parce que ça dénonce très bien les abus de pouvoir de ce gouvernement félon quant aux décisions arbitraires et assassines prises pour interdire les traitements efficaces bien connus et expérimentés de longue date au profit des médicaments expérimentaux onéreux qui ont tué énormément de gens de tous âges

 

Un prêtre, le père Michel VIOT du diocèse de Blois (41) dit tout haut ce qu'il pense de la situation politique catastrophique dans laquelle nous nous trouvons.

Il ne mâche pas ses mots.

Clic

 

 

 

Eté 2022 ...

depuis plusieurs semaines, sur tous les réseaux d'information authentiques on parle beaucoup de ce que les assassins qui ont obligé les gens à se faire injecter et qui en ont eu des séquelles mortelles, analysent ces décès en les nommant :

 

SYNDROME DE LA MORT SUBITE DE L'ADULTE

 

CES POURRIS ONT TOUTES LES AUDACES ...

 

10 Août 2022

 

... ça bouge aussi en Allemagne !

image à cliquer ...

 

 

Hier soir, 12 Août 2022, j'ai vu sur un des sites d'information habituels que je fréquente, un article intéressant et un encadré non moins intéressant validant enfin le fait que Karin n'a vraiment jamais eu de chance dans la vie et que malheureusement cette poisse l'aura conduite jusqu'à son dernier soupir.

Rappelez vous, plus haut, sa 3ème injection de Moderna ...

Lot : 0008G21A

 

 

 

 

Je suis tombé aujourd'hui sur un très bon article qui en dit long, extrêmement long sur le sujet qui m'intéresse et m'occupe maintenant.

Prenez le temps de le lire, c'est édifiant.

 

 

 

 

 

100 affiches dans la même ville pour dénoncer ... ça plait pas au gouvernement et leurs laquais, forcément !

 

18 Août 2022

 

Les vaxxins covid tuent au moins 10 000 personnes par jour dans le monde.

 

Les vaccins Covid tuent actuellement environ 10 000 personnes par jour dans le monde, avec un nombre total probable de décès entre 12 et 24 millions. Parce que les décès excédentaires (par rapport aux moyennes annuelles) sont très difficiles à cacher pour les gouvernements, ces décès excédentaires apparaissent comme la preuve incontestable qu’ils sont dus aux « vaccins » Covid.

Steve Kirsch estime qu’une personne est actuellement décédée à cause des vaccins pour 1 000 doses administrées. Or, les chiffres officiels britanniques montrent qu’en réalité, ce sont plus de 2 personnes sur 1000 qui meurent dans le mois qui suit leur vaccination covid. [Voir Les injections de Covid ont tué de 5 à 12 millions de personnes dans le monde].

Aux États-Unis, environ 600 millions de doses ont été administrées jusqu’à présent (oui, plus d’une pour chaque personne dans le pays), ce qui équivaut à environ 1.200.000 décès aux États-Unis (et ce n’est pas fini).

Dans le monde, avec plus de 12 milliards de doses administrées, nous avons probablement environ 24 millions de décès (dans le mois qui suit la vaccination) jusqu’à présent.

Ornous savons que les décès post-vaccinaux sont répartis dans le temps. Alors que quelques personnes meurent dans les 48 premières heures ou dans le mois, de nombreux décès surviennent plusieurs mois voire un an ou deux après les injections de vaccins. Pourquoi cela arrive-t-il ?

Nos tests de laboratoire sur les caillots vaccinaux peuvent fournir des réponses significatives. Grâce aux efforts du Dr Jane Ruby et de l’embaumeur Richard Hirschman qui ont pu me procurer des échantillons de caillots post-vaccinaux pour analyse en laboratoire, nous avons pu établir plusieurs faits choquants sur ces caillots :

Fait #1) Les caillots grossissent avec le temps, à l’intérieur du système circulatoire du corps. Cela signifie qu’il s’agit de systèmes biomachines autoassemblés.
Fait #2) À mesure qu’ils grandissent, ils accumulent ou récoltent certains éléments de l’approvisionnement en sang circulant. Grâce aux tests de laboratoire ICP-MS, nous avons démontré de manière concluante que l’étain, l’aluminium et le sodium sont récoltés dans le sang et incorporés dans les structures des caillots.
Fait #3) À mesure que les caillots grossissent, ils prennent plus de place dans les vaisseaux sanguins. Au début, le sang vivant coule simplement autour des caillots. Mais les caillots peuvent être délogés pendant une activité physique rigoureuse (comme le jogging ou le football), ou les caillots peuvent à un moment donné atteindre un blocage à 100 % de l’artère, entraînant un événement « mort subite ».

Fait important, il semble que ces caillots prennent plusieurs mois, voire un an ou deux, pour atteindre une taille suffisante pour bloquer complètement les vaisseaux sanguins et les artères.

Cela signifie que les décès observés jusqu’à présent ne représentent qu’une fraction des décès à venir.

En d’autres termes, de nombreuses personnes qui ont pris ces piqûres sont des bombes à retardement de blocage cardiovasculaire inévitable et de mort. Ce n’est qu’une question de temps avant que les caillots grossissent suffisamment pour arrêter le flux sanguin. Une fois que le flux sanguin vers le cerveau est interrompu, la mort s’ensuit en quelques minutes.

Ce ne sont pas des caillots sanguins et les médicaments anticoagulants ne font rien pour dissoudre ces caillots

À notre connaissance, il n’existe aucun remède connu pour dissoudre ou éliminer ces caillots du système cardiovasculaire. Nous avons interrogé des médecins qui ont tenté de traiter ces caillots avec de puissants médicaments anticoagulants tels que l’héparine, et ces médicaments n’ont rien donné.

C’est parce que ces caillots ne sont pas des caillots sanguins. Ce sont des biostructures élastiques et robustes qui ressemblent à la force et à la texture des élastiques. J’ai manipulé ces caillots lors d’une diffusion en direct (via l’Alex Jones Show) où, sous un microscope de laboratoire, j’ai démontré la force et la résilience choquantes de ces structures de caillots artificiels. Encore une fois, ce ne sont pas des caillots sanguins. Ce sont des biostructures protéiques solides et caoutchouteuses qui n’appartiennent absolument pas au corps humain.

Au microscope, ils ressemblent à ceci, ce qui n’a rien à voir avec un caillot de sang :

De plus, comme nous l’avons démontré de manière concluante via des tests de laboratoire ICP-MS, ces caillots manquent presque complètement des éléments clés de la vie qui seraient présents dans le sang, tels que le fer, le magnésium et le potassium.

Élément Résultats [normaux] dans le sang Résultats dans les caillots
Mg (magnesium) 35 ppm 1,7 ppm
K (potassium) 1893 ppm 12,5 ppm
Fe (iron) 462 ppm 20,6 ppm
Zn (zinc) 7,9 ppm 2,4 ppm
Cl (chlorine) 930,000 ppm 290 000 ppm
P (phosphorous) 1130 ppm 4900 ppm
Les décès par caillot post-vaccin devraient continuer à augmenter pendant des années à venir

Tout cela signifie que les décès par caillots post-vaccinaux vont continuer à augmenter pendant des années à mesure que les caillots grossissent dans le corps des gens. Alors que 2 personnes sur 1000 est peut-être déjà morte, il est concevable que d’autres meurent de ces caillots alors qu’ils continuent à se développer, atteignant peut-être finalement 10, voire 20, morts sur 1000 (ou 1 à 2 sur 100).

En d’autres termes, dans un monde où 12 milliards d’injections de vaccins ont été administrées, nous pourrions voir 120 à 240 millions de décès (ou même plus).

Le truc c’est qu’on ne sait pas encore :
• Dans quel pourcentage de vaccinés les caillots se développent.
• À quelle vitesse les caillots se développent.
• Si les caillots ont déjà cessé de croître, ou ce qui les fait s’arrêter.
• Si quelque chose peut inverser la croissance du caillot et réduire ou éliminer les caillots.

Il existe de nombreuses théories sur toutes ces questions, mais à ma connaissance, nous n’avons encore rien de concluant. La situation est aggravée par le fait que l’ensemble de l’establishment médical refuse catégoriquement même de reconnaître l’existence de ces caillots ni d’admettre le moindre lien entre les vaccins et la surmortalité. Ainsi, la dissimulation génocidaire continue et les gens continueront de mourir pendant des années.

Les vaccins Covid ont créé un « holocauste vaccinal » qui ne fera qu’empirer

Étant donné de 12 à 24 millions de décès en ce moment, nous assistons déjà à holocauste massif et qui va empirer. Cet holocauste vaccinal pourrait en théorie en tuer soixante millions, voire avec le temps, dix fois plus (600 millions) ou 100 fois plus (6 milliards). Étant donné qu’à ce jour, plus de 68,8 % de la population mondiale est au moins partiellement vaccinée contre le COVID-19 (soit 5,3 milliards de personnes), nous ne sommes pas loin des 6 milliards, qui seront largement dépassés fin 2020. Considérez cela lorsque vous voyez des reportages dans les médias vantant les mérites des « injections annuelles d’ARNm » en cours d’intensification par les fabricants de vaccins. Ils veulent vous injecter ce vaccin tueur chaque année jusqu’à votre mort. Quiconque est assez crédule pour continuer à prendre ces injections de caillots mourra sûrement plus tôt qu’il ne l’avait imaginé, surtout lorsqu’il croit bêtement que les injections vont le protéger et non l’exterminer.

Il s’avère que le dépeuplement mondial a été remarquablement facile à réaliser et qu’il rapporte gros [1] à ses perpétrateurs et à leurs acolytes, tels que Big Pharma, les politiciens corrompus et les médecins marrons. Ils n’ont fait que reproduire la méthode d’extermination des Amérindiens et des aborigènes d’Australie et de Nouvelle-Zélande, en leur inculquant des maladies incurables. Pour ces élites mondialistes, nous sommes tous des Amérindiens et des aborigènes. Tout ce dont ils avaient besoin était de libérer une arme biologique et d’effrayer les gens pour qu’ils prennent des injections mortelles (euthanasie étiquetée « vaccins ») et d’attendre que les masses crédules fassent la queue pour leur piquouse fatale.

Certains groupes — tels que les LGBT — ont atteint plus de 95 % de « conformité aux vaccins » et demandent encore plus de vaccins en raison de la variole du singe. Ce groupe démographique particulier, comme vous pouvez le constater, n’a pas d’avenir sur la planète Terre. Mais la même chose est également vraie pour de nombreux groupes religieux, conservateurs et professionnels de la santé qui ont été assez crédules pour prendre ces vaccins. C’est pourquoi tant de médecins sont tombés morts ces derniers mois, et il d’autres vont les suivre.

NOTE

  1. [1] Les 10 plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde ont réalisé plus de 700 milliards de dollars de revenus en 2021

    L’industrie pharmaceutique a connu une grande année en 2021. Les 10 plus grandes sociétés pharmaceutiques en termes de revenus s’étendent sur cinq pays et ont généré un chiffre d’affaires collectif de 734,8 milliards de dollars et 130,6 milliards de dollars de bénéfices, selon le 
    Fortune Global 500 2022, publié plus tôt ce mois-ci.

    Les sociétés pharmaceutiques représentées dans le Global 500, qui classe les plus grandes sociétés mondiales en termes de chiffre d’affaires, ont généré une croissance de leurs bénéfices de 98,2 % en moyenne par rapport à l’année précédente. La pandémie de COVID-19 a fourni une formidable opportunité à certaines sociétés pharmaceutiques d’étendre leurs activités en s’impliquant dans la fabrication et la distribution de vaccins.
    Plus de 12,2 milliards de doses ont été administrées dans le monde au 17 juillet 2022 et 68,8 % de la population mondiale est au moins partiellement vaccinée contre le COVID-19. Pour Pfizer, qui se classe au quatrième rang de toutes les sociétés pharmaceutiques mondiales en termes de chiffre d’affaires, la production de vaccins COVID-19 représentait près de la moitié de son chiffre d’affaires annuel, représentant 36,8 milliards de dollars au total. Les revenus de tous les vaccins devraient atteindre 47 milliards de dollars d’ici 2025selon Deloitte.

Source : https://www.naturalnews.com/2022-08-18-10000-people-a-day-being-killed-by-covid-vaccines-worldwide-holocaust.html

 

 

Grande Bretagne : Plus de 1% des Vaxxinés Covid sont trépassées !

Selon le gouvernement britannique, 1 personne sur 73 vaxxinées contre le Covid-19 était décédée à la fin mai 2022 en Angleterre ! 

 

Les données officielles publiées par le gouvernement britannique confirment qu’une personne sur 73 ayant reçu au moins une dose du vaccin Covid-19 en Angleterre était malheureusement décédée fin mai 2022. 
Alors que certains des décès auraient été attendus, d’autres données choquantes publiées par le gouvernement britannique confirment que beaucoup ne l’étaient pas parce que les taux de mortalité pour 100.000 sont les plus bas parmi la population non vaccinée dans chaque groupe d’âge. 
Pendant des mois, les institutions gouvernementales britanniques ont insisté sur le fait qu’elles ne détenaient aucune donnée sur les décès par statut vaccinal.  

Mais chaque institution du gouvernement britannique mentait.
L’Office for National Statistics (ONS) est le plus grand producteur indépendant de statistiques officielles du Royaume-Uni et l’institut national de statistique reconnu du Royaume-Uni, et le 6 juillet 2022, ils ont publié
un ensemble de données contenant une foule de données horribles sur les décès par statut vaccinal en Angleterre entre le 1er janvier 2021 et le 31 mai 2022. 
Le tableau 9 de l’ensemble de
données contient des chiffres sur « le nombre de périodes entières de tous les décès enregistrés regroupés selon le nombre de semaines après la vaccination où les décès sont survenus ; pour les décès impliquant le COVID-19 et les décès n’impliquant pas le COVID-19, les décès survenus entre le 1er janvier 2021 et le 31 mai 2022, Angleterre ». 
Voici un aperçu de la façon dont l’ONS présente les données :
 

La source


Les données présentées nous permettent de déterminer combien de personnes sont décédées suite à la vaccination contre le Covid-19 en Angleterre. 

Mais avant de révéler ce nombre, nous devons mettre au lit un autre mensonge qui a été perpétué par le gouvernement britannique et les médias grand public depuis au moins septembre 2021. 
Si vous revenez en décembre 2021, vous vous souviendrez peut-être d’un
titre infâme publié par Andrew Neil pour le Daily Mail qui disait : « Il est temps de punir les cinq millions de refus de vaccins britanniques : ils nous exposent tous à davantage de restrictions ».  

Ce titre est un bel exemple de la façon dont on vous a menti depuis le tout début de la prétendue pandémie de Covid-19, car les données officielles du gouvernement britannique prouvent qu’il y a bien plus de cinq millions de « vaccin refusniks » en Angleterre. 
L’Agence britannique de sécurité sanitaire a publié discrètement un rapport hebdomadaire intitulé « Rapport
hebdomadaire national de surveillance de la grippe et du COVID-19″ qui contient des montagnes de données monotones. 

Cependant, cachés au plus profond de ce rapport se trouvent les chiffres de la vaccination contre le Covid-19 en Angleterre par dose.
Le tableau suivant est tiré de la page 65 du
rapport de la semaine 27 et montre la couverture vaccinale en Angleterre par âge : 

Nous avons créé le tableau suivant sur la base des chiffres fournis par l’UKHSA ci-dessus, montrant le taux total de vaccination par rapport au total des refus de vaccination en Angleterre par dose : 

L’UKHSA indique dans son document que 63,4 millions de personnes faisaient partie de la cohorte du National Immunization Management Service en Angleterre, mais seulement 44,5 millions de personnes avaient reçu au moins une dose d’un vaccin Covid-19. 

Par conséquent, selon le gouvernement britannique, il y a en fait 18,9 millions de « refus de vaccins » rien qu’en Angleterre. (Près de 30%)
Maintenant que nous avons mis ce mensonge au lit, nous pouvons revenir au tableau 9 de l’ensemble de
données de l’ONS sur les décès par statut vaccinal en Angleterre. 
Le tableau suivant montre le nombre total de décès suite à la vaccination contre le Covid-19 en Angleterre entre le 1er janvier 2021 et le 31 mai 2022 sur la base des chiffres fournis par l’ONS : 

Selon l’Office for National Statistics entre le 1er janvier 21 et le 31 mai 22, un total de 41.117 personnes sont décédées avec Covid-19 suite à la vaccination Covid-19, et un total de 565.420 personnes sont décédées de toute autre cause suite à la vaccination Covid-19. 

Cela signifie qu’au total, 606.537 personnes sont malheureusement décédées au 31 mai 2022 suite à la vaccination contre le Covid-19. 
Par conséquent, sur la base du fait que 44,48 millions de personnes avaient reçu au moins une dose d’un vaccin Covid-19 en Angleterre, cela équivaut à 1 personne vaccinée Covid-19 sur 73 étant malheureusement décédée fin mai 2022.

Beaucoup de gens ignoreront ce chiffre en affirmant qu’il est attendu avec autant de personnes vaccinées. 

Mais ces mêmes personnes ne fourniront pas la moindre preuve pour étayer leurs affirmations. 

Mais même s’ils pouvaient se donner la peine d’essayer de fournir des preuves hautement improbables, ils ne seraient pas en mesure d’en trouver. 

Parce que les preuves officielles montrent que les taux de mortalité pour 100.000 sont les plus bas parmi les non vaccinés dans chaque groupe d’âge.

Le tableau 2 du
même ensemble de données de l’ONS sur les décès selon le statut vaccinal contient les taux de mortalité mensuels standardisés selon l’âge selon le statut vaccinal et le groupe d’âge.

Les graphiques suivants montrent les taux de mortalité mensuels normalisés selon l’âge par statut vaccinal dans chaque groupe d’âge pour les décès non liés au Covid-19 en Angleterre entre janvier et mai 2022, en utilisant les chiffres contenus dans le tableau 2 de l’ ensemble de
données récemment publié et rassemblé par le Royaume-Uni. 

Agence gouvernementale, l’Office for National Statistics – 

Cliquez pour agrandir
Au cours de chaque mois depuis le début de 2022, les 18 à 39 ans partiellement vaccinés et doublement vaccinés ont été plus susceptibles de mourir que les 18 à 39 ans non vaccinés. 

Les 18 à 39 ans triplement vaccinés ont cependant eu un taux de mortalité qui s’est aggravé d’un mois à l’autre après la campagne massive de rappel qui a eu lieu au Royaume-Uni en décembre 2021. 

Nous observons également une tendance similaire parmi tous les autres groupes d’âge.
40-49

50-59

60-69

70-79

80-89

90+

Ce sont des chiffres standardisés selon l’âge. 

Il n’y a pas d’autre conclusion que l’on puisse trouver pour le fait que les taux de mortalité pour 100.000 sont les plus bas parmi les non vaccinés autre que le fait que les injections de Covid-19 tuent des gens. 

Ce qui rend d’autant plus horrible le fait qu’une personne vaccinée contre le Covid-19 sur 73 était morte en mai 2022 en Angleterre.

 

 

 

 

 

 

Ce grand article documenté me sert avant tout d'exutoire mais j'aimerais tant qu'il serve aussi à l'information de ceux qui ont franchi le pas de se faire injecter, sans y être vraiment obligés et qui ont pris un énorme risque pour leur vie en faisant confiance à nos gouvernants Français, Européens et sans le savoir États-uniens.

Cette confiance mal placée est également dirigée vers le corps médical qui a foncé, tête baissée, dans ce complot ourdis par leurs chefs et ministres de tutelle sans se poser vraiment de questions.

Le résultat est là ... maintenant tout le monde voudrait faire machine arrière ... les injectés pour regretter de s'être laissés berner et les donneurs d'ordres parce que l'hécatombe est devenue trop visible pour tout le monde.

Il n'en demeure pas moins que le mal est fait. Les saloperies qui sont injectées sont là, au chaud dans vos cellules et ne pourrons jamais, dans l'état des connaissances médicales actuelles, être résorbées par l'organisme. Un jour ou l'autre, un pépin arrivera peut être et vous n'aurez pas, une fois encore, l'idée d'attribuer ces maux à vos injections.

Au fil de mes écrits et documentations je suis, croyez-moi, resté le plus modéré possible ... parce qu'en coulisse, ce Covid 19, son pseudo traitement, la variole du singe et ce qui va venir après ne sont que l'avant garde d'un plus grand projet mondial qui ne nous veut pas du bien et ... tout le monde n'est pas forcément prêt à l'entendre.

Pour ne pas effrayer plus avant je garde ça pour moi et vous invite à la plus grande prudence pour votre santé et que votre esprit soit en éveil constant quant aux directives d'ordre médical à venir (car il y en aura ... c'est un fait avéré) qui vous seraient "imposées" même si ça vous semble anodin.

Voilà mes amis, désolé de ce paragraphe de conclusion lourd de sens et malheureusement très très proche de la vérité actuelle des faits de notre monde ; parce que c'est à ce niveau que les choses se passent depuis 2019 et que, sauf remise en question de l'ordre établi tel qu'il est actuellement, ils iront au bout de leurs idées parce ... c'est leur projet !

 

Je vais finir ici avec un hommage aux ancêtres de Karin qu'elle a rejoint le 4 janvier 2022 ... Nous ne t'oublierons jamais ma chérie et te retrouverons bientôt ...

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog